Lancement du « SpontanBasil » par Lindemans et Mikkeller

Lundi 4 mai 2015 — Le lambic et sa versatilité légendaire ne se présentent plus. Ses limites sont difficiles à définir.  La brasserie danoise Mikkeller s’est piqué au jeu en allant frapper à la porte de la brasserie Lindemans afin de rechercher de nouvelles frontières. Le résultat ? Le SpontanBasil, une authentique vieille gueuze au basilic au goût étonnamment frais et rafraichissant.

‘Sour is the new bitter’
Les bières amères sont toujours populaires. Les bières de type IPA  et les dry-hoppings (houblonnage à cru) n’ont jamais été aussi nombreuses sur les étagères de nos magasins. Pendant ce temps, l’intérêt mondial pour les bières acidulées ne cesse d’augmenter et les brasseurs de lambic de la Vallée de la Senne ont vu la demande pour leurs bières de lambic augmenter de façon significative. Grâce à l’expansion de sa capacité de production, Lindemans a la possibilité de répondre à cette nouvelle tendance en développant de nouveaux produits créatifs. Bien évidemment, toujours dans le plus grand respect pour cette bière-mère qu’est le lambic.

“Les lambics belges ont quelque chose de mystérieux”, explique Mikkel Borg Bjergsø, fondateur de Mikkeller. “Ce mystère est également amplifié avec le processus de fermentation spontanée. Nous avons fait des expériences avec à peu près tous les styles de bière et finalement, nous avons décidé de collaborer avec le lambic de Lindemans ! »

SpontanBasil
Le résultat original de la collaboration entre Lindemans et Mikkeller est disponible dans une édition limitée de 25.000 bouteilles de 75cl dès la mi-mai auprès des meilleurs détaillants de bière et chez Delhaize.

« SpontanBasil est devenu exactement ce que nous avions à l’esprit lors des premiers essais exploratoires », déclare Geert Lindemans, Directeur Général de la Brasserie Lindemans. « Un lambic complexe mais étonnamment rafraichissant, idéal à boire comme apéritif ou pour accompagner  un délicieux plat (estival) »

Foodpairing
Les accords mets et bières sont de plus en plus fréquents. En effet, les restaurants comprennent de plus en plus qu’il n’y a pas que le vin qui est bon pour accompagner un plat.

« En tant que belge, je suis tellement fier de notre culture de la bière, qui se reflète notamment au travers de ma carte de bières élargie et mes plats expérimentaux, » explique Vincent Florizoone, chef cuisinier  du restaurant Grand Cabaret à Nieuport et pionnier de la cuisine à la bière.

« Lorsque la Brasserie Lindemans m’a proposé d’inventer quelques plats qui s’allieraient parfaitement avec leur SpontanBasil, je n’ai pas hésité une seconde pour me mettre au travail. »